Laver ses cheveux au shikakai : mon test et mes conseils

Coucou,

Aujourd’hui, on se lave les cheveux sans les abîmer.  Le shikakai est une super astuce pour des cheveux tout doux et démêlés. J’ai testé et je vous explique comment l’utiliser :)

IMG_6289

Le shikakai c’est quoi ?

C’est une poudre issue d’une plante, utilisée en Inde pour laver les cheveux. Le mot shikakai signifie « fruit pour les cheveux » (coïncidence ? Je ne crois pas)

Pourquoi l’utiliser en shampoing ?

Mélangé à de l’eau, le shikakai a un pouvoir lavant. Il fortifie également les cheveux. Du coup, si vous l’utilisez pour laver vos cheveux, c’est un 2 en 1 : shampoing + soin fortifiant. Il est très doux car son pH est bas (comme celui des cheveux),  c’est pourquoi il ne les abîme pas, à la différence des shampoings classiques. Il est également démêlant.

Ça lave vraiment ce truc ?

Oui, ça lave aussi bien qu’un shampoing, vos cheveux seront propres après, pas d’arnaque. Sur moi, un lavage au shikakai tient aussi longtemps qu’avec un shampoing classique (soit deux-trois jours). Ça ne mousse pas du tout mais c’est normal, d’ailleurs dans un shampoing ce n’est pas la mousse qui lave.

Ça fait quel effet sur les cheveux ?

Après le shampoing, vos cheveux seront :

  • Propres !
  • Doux
  • Démêlés
  • Brillants
  • Plus forts si vous l’utilisez régulièrement

(Effets testés et approuvés.)

Et les pellicules ?

Le shikakai est un bon traitement anti-pelliculaire. Ça ne fonctionne pas comme un shampoing anti pelliculaire classique. Ceux-là décapent votre cuir chevelu pour supprimer momentanément les pellicules. Le shikakai agit différemment, il est beaucoup plus doux, il traite les pellicules sans agression. J’ai justement commencé à utiliser le mien à un moment où j’avais un peu de pellicules. Elles ont disparu complètement en une semaine, et je n’en ai plus depuis. Si vous l’intégrez dans votre routine, ou que vous continuez de privilégier des produits très doux, cet effet sera durable.

Mode d’emploi

C’est une poudre très volatile, donc elle va peut-être vous faire tousser. Si vous êtes asthmatique, demandez à quelqu’un d’autre de le faire pour vous.

Dans un verre ou un bol  :

  • Mélangez deux cuillères à soupe de Shikakai (pour des cheveux longs) et un petit peu d’eau chaude. Touillez et rajoutez de l’eau chaude jusqu’à avoir une consistance pâteuse, qui vous pourrez facilement étaler dans vos cheveux, mais pas trop liquide pour ne pas en perdre.
  • Optionnel : j’y ajoute une ou deux gouttes d’huile essentielle d’Ylang Ylang, parce que ça fortifie les cheveux et ça sent bon. Ce n’est absolument pas nécessaire.
  • Optionnel : pour un effet hydratant, ajoutez-y une cuillère à soupe de miel ou de gel d’aloe vera. J’ai lu qu’il ne fallait pas rajouter d’huile car ça annulait le pouvoir lavant, mais je n’ai pas testé.IMG_6291
  • Laissez reposer la préparation 5-10 min à température ambiante.
  • Sous la douche, humidifiez vos cheveux (comme pour n’importe quel shampoing)
  • Appliquez la préparation sur vos racines. Pour bien atteindre vos racines, vous pouvez glisser vos doigts dans vos cheveux et masser votre cuir chevelu. Vous pouvez également mettre un peu la tête en bas pour avoir un meilleur accès. Il n’est pas nécessaire d’en appliquer sur les longueurs.
  • Laissez poser entre 5 et 10 min. En attendant, lavez votre corps, faites-vous un gommage, ou chantez votre chanson préférée. Ne laissez pas poser plus de 10min, car cela assècherait vos cheveux.
  • Rincez tout jusqu’à ce que l’eau qui s’écoule de vos cheveux soit claire. Attention, c’est un tout petit peu plus long à rincer qu’un shampoing classique, prenez votre temps.
  • C’est fini ! Attendez que ça sèche et regardez avec des yeux ébahis vos cheveux se démêler sans problème.
  • Si jamais il y en a une petite partie que vous n’avez pas bien rincée, ça part facilement au brossage une fois que c’est sec.
  • Conservation : vous ne pouvez pas préparer un stock de shampoing à l’avance, il faut l’utiliser maximum quelques heures après la préparation. Vous êtes donc obligée de faire le mélange à chaque lavage, mais ce n’est pas très long.
Comment l’intégrer dans ma routine ?
  • Si, comme moi, vous êtes convaincues, vous pouvez l’utiliser par exemple à la fréquence de un shampoing sur deux ou trois (quand vous êtes pressées ce n’est pas très pratique).
  • Sinon une fois de temps en temps, ça fera toujours du bien, même si ce n’est pas régulier. Prenez le comme un soin.
  • Si vous souhaitez traiter vos pellicules, faites une cure : lavez vos cheveux uniquement au shikakai pendant une semaine ou deux. Je l’ai fait en me lavant les cheveux tous les 2-3 jours et ça a complètement traité les pellicules.
  • Vous pouvez bien sûr laver vos cheveux uniquement au shikakai toute l’année si cela vous convient.
Où l’acheter ?

Le mien vient de chez Aroma-Zone (3,90€ pour 250g, de quoi tenir un moment) mais vous pouvez en trouver ailleurs, notamment dans des épiceries indiennes.


Bilan

Les moins du shikakai

  • C’est un peu moins pratique et plus long à utiliser qu’un shampoing classique, mais personnellement ça me prend à peine 10 min de plus à chaque lavage.
  • Ça fait un peu tousser mais c’est tout à fait supportable (moi je toussote juste deux ou trois fois quand je le prépare).
  • Ça sent la nature … mais plutôt le côté « terre et racine séchée » de la nature, si vous voyez ce que je veux dire … C’est pour ça que j’y ajoute deux petites gouttes d’huile essentielle d’Ylang Ylang et hop, ça sent bon. Cette huile essentielle est connue pour fortifier les cheveux.
  • C’est réputé pour foncer un peu les cheveux à la longue. Je ne peux pas vous le confirmer parce que je suis brune, donc ça ne peut pas franchement se voir sur moi. Évitez-le si vous avez les cheveux très clairs.
  • C’est une poudre assez foncée, il faut éviter de la laisser traîner dans votre douche/baignoire. Rincez-bien tout ça après.
  • Ça a l’aspect d’une espèce de boue brune … dites-vous que c’est du chocolat :)

Les plus du shikakai

  • Ça lave vraiment bien les cheveux.
  • Ce n’est pas agressif. Idéal si vous essayez de faire regraisser vos cheveux moins vite (c’est un bon début pour rentrer dans un cercle vertueux : laver moins souvent, donc les agresser moins, donc les faire graisser moins vite, et ainsi de suite)
  • L’effet sur les cheveux est génial : pour moi, après une utilisation, ils sont complètement démêlés et brillants. Après deux utilisations (trois jours plus tard), ils sont encore plus brillants et en plus ils sont tout doux ! C’est un résultat meilleur qu’avec un après-shampoing.
  • C’est très économique.
  • Vous savez tout ce qu’il y a dedans au moins, c’est 100% de la poudre de shikakai, pas de conservateurs, de colorants, de parfums, de produits polluants ou nocifs.
  • Ça fortifie les cheveux et ça leur donne du volume.
  • Ça traite les pellicules.
  • C’est un shampoing customisable : si vous connaissez un peu les huiles essentielles, vous pouvez en ajouter une ou deux gouttes en fonction de l’effet que vous souhaitez obtenir. Vous pouvez aussi ajouter un ingrédient hydratant (miel ou aloe vera). Si vous ne vous sentez pas une âme d’expérimentateur, pur ça fonctionne très bien aussi.

 

Moi je suis totalement convaincue et depuis quelques mois je l’utilise une fois sur deux ou une fois sur trois, quand j’ai un peu plus de temps et que j’ai envie de prendre soin de ma tignasse. C’est super bon pour les cheveux et ça permet d’économiser du shampoing :)

Et vous, avez- vous déjà testé le shikakai ? Est-ce-que ça vous a donné envie de vous y mettre ?

Publicités

8 réflexions sur “Laver ses cheveux au shikakai : mon test et mes conseils

  1. vieu dit :

    Merci Elise pour ton retour d’expérience, je viens d’entendre parler du No poo (arrêter de se laver les cheveux) mais je n’arrivais pas à me résoudre à ne plus rien appliquer sur mes cheveux. Le shikakai est pour moi un excellent compromis, tu m’as convaincue, je tente!

    J'aime

  2. Iphis dit :

    Ça a l’air très intéressant ! Je pense que je vais m’y mettre. Par hasard, est-ce que les huiles essentielles de lavande auraient des propriétés pour les cheveux ?

    J'aime

    • Elise dit :

      Salut, merci de ton commentaire, j’espère que ça te plaira :) pour la lavande et les cheveux je n’en ai aucune idée ! Mais je te conseille les vidéos de naturellement lyla avec ses recettes de shampoing sec, car elle explique quelles huiles essentielles utiliser selon ses cheveux.

      Aimé par 1 personne

  3. camilleraul dit :

    Bonjour,
    Concernant l’ajout d’huile, c’est tout à fait possible d’en mettre dans son shampoing au skikakai… à condition de bien choisir son huile et de ne pas en mettre de trop ;) Perso j’y rajoute quelques gouttes d’huile de jojoba, adaptée à mes cheveux à tendance grasse. Et ça lave tout aussi bien, sans graisser le cheveu, et en hydratant mes pointes en même temps !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s