Revue – Carrés démaquillants lavables « les tendances d’Emma »

 

Coucou, aujourd’hui on parle démaquillage, mais version « slow » :)


Je voulais tester depuis longtemps les carrés démaquillants lavables, parce que ça rentrait totalement dans la philosophie slow cosmétique (pas de surconsommation, moins de gâchis, plus de qualité), dont je parlais déjà ici. Cependant je n’étais pas prête à faire l’investissement de base (une trentaine d’euros, plus les frais de ports). Finalement j’ai découvert par hasard que mon Biocoop vendait des recharges donc j’ai pu tester à moindre prix et sans frais de port.

Comment ça marche ?

Le principe est simple : utiliser des carrés démaquillants en coton qu’on met à la machine à laver avec le reste lorsqu’ils sont sales, comme ça on évite d’utiliser du coton jetable. Ils tiennent plusieurs années, on fait moins de déchets, à long terme on fait des économies (pas besoin de racheter de cotons) et au quotidien on a des carrés de meilleure qualité.

IMG_6434

Plusieurs marques en proposent mais j’avais déjà entendu parler des tendances d’Emma. Le kit contient 15 carrés lavables, une jolie trousse pour les ranger, et un filet pour les mettre dans la machine à laver. On peut choisir la matière des cotons en fonction de ses besoins (bambou, coton, biface …).

Personnellement j’ai acheté uniquement la recharge de 10 cotons, pour tester. Je les stocke dans une petite boîte dans ma salle de bain pour remplacer la trousse, et je les lave dans un filet qui sert habituellement à laver le linge délicat et que j’avais déjà. Pour la matière j’ai du coton bio biface (une face molleton et une face toute douce).

NB : ils sont fabriqués en France, dans une démarche de réinsertion. Le coton bio est sans OGM, pesticide ou insecticide, et utilise 2 fois moins d’eau que la culture du coton conventionnel. Moi, ça me donne envie de soutenir cette marque :)


 

Avantages et inconvénients

Après quelques mois d’utilisation, je suis assez convaincue sans être totalement hystérique ;)

Inconvénients : je n’en ai trouvé qu’un mais il m’embête vraiment.

  • Les carrés sont super grands. C’est parfait quand on doit se démaquiller tout le visage mais personnellement je ne maquille souvent que mes yeux, résultat je n’utilise qu’une toute petite partie du coton, mais je dois quand même le laver après, donc je trouve que ce n’est pas très pratique, il faudrait vraiment une version plus petite ! En plus ce n’est pas très ergonomique de se passer un gros coton sur l’œil, la taille n’est pas franchement adaptée.

Avantages

  • Tous les avantages slow dont j’ai parlé au-dessus : je ne jette pas trois tonnes de cotons puisque je n’en ai presque plus besoin. Cette démarche est vraiment importante à mes yeux.
  • J’ai acheté une fois une recharge à 15 euros et je n’ai probablement plus besoin d’acheter de cotons avant quelques années … je pense que j’y gagne d’un point de vue économique, même si les paquets de cotons ne sont pas très chers.
  • Ces carrés n’absorbent pas le produit qu’on met dessus comme les cotons jetables habituels : par exemple si vous mettez de l’eau micellaire dessus, elle reste à l’extérieur du coton sans rentrer dedans, donc tout le produit va sur votre peau (au lieu d’aller dans le coton). Du coup ça fait économiser du produit.
  • C’est du coton de bonne qualité, le côté « doux » est vraiment doux pour la peau. Le côté « molleton » est beaucoup moins doux mais il est censé être un peu exfoliant, donc c’est double emploi :)
  • Il n’y a presque rien à faire : le soir, je prends un coton dans ma petite boite, je me démaquille avec, et quand j’ai fini je le mets dans une autre petite boite cachée dans un tiroir, et il faut juste penser à les laver quand on fait sa lessive. Super simple.
  • On n’est pas obligée de s’en servir uniquement pour le maquillage : je m’en sers aussi pour retirer du vernis, pour appliquer du désinfectant sur mes jambes après l’épilation, etc.

 

Bilan

A part la taille des cotons qui m’embête, je trouve que c’est une bonne alternative slow, qui ne nécessite pas d’être très organisée et qui est meilleure pour la peau. En résumé, comme le dit la marque : « écologiques, économiques, pratiques et faciles à vivre ». Si vous n’avez pas envie d’acheter tout le kit, vous pouvez aussi acheter une petite recharge et vous débrouiller avec, allez voir en biocoop, ils en ont peut-être. Finalement, c’est une démarche assez logique, pourquoi utiliser des cotons jetables ? On ne jette pas ses serviettes de bain à chaque utilisation, et pourtant c’est le même type d’objet. Je pense donc que je vais continuer de les utiliser, en espérant qu’un jour ils feront une version de plus petite taille :)

Avez-vous déjà testé les carrés démaquillants lavables ? Est-ce-que ça vous tente ?

Publicités

3 réflexions sur “Revue – Carrés démaquillants lavables « les tendances d’Emma »

    • Elise dit :

      Pour le vernis je le fais pas trop souvent parce que j’ai un « bain dissolvant » pour les mains, j’ai besoin de coton que pour les pieds donc chez moi c’est pas hyper fréquent, du coup ça va, ça ne les abîme pas trop.
      Merci pour ton retour :)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s