Favoris de l’hiver : vers une consommation plus éthique ?

Coucou, aujourd’hui je souhaite partager avec vous une préoccupation que j’ai ces derniers temps : ma consommation. Je me pose de plus en plus de questions et j’essaie, dans la mesure du possible, de faire de meilleurs choix … je n’en suis qu’au tout début de ce cheminement et j’ai bien envie d’en parler parce que c’est pas tout le temps évident :)

Le livre zéro déchet (oui j’en parle tout le temps) a vraiment été une révélation pour moi. Sans forcément imiter tous les choix de l’auteure, cette lecture m’a permis de remettre en question mes habitudes de consommation. En lisant ce livre, je me suis rendue compte de tous les objets superflus et de mauvaise qualité que j’ai, et du temps et de l’argent que je perds à les entretenir ou à les renouveler. Mon objectif : acheter moins mais mieux. Vous allez me dire, c’est du bon sens. Mais en réalité, nous sommes très nombreux à acheter et entretenir plein de choses inutiles sans même nous en rendre compte : plein de produits ménage différents, des éponges jetables, des vêtements usés au bout d’une saison,  le service à fondue qui prend la moitié du placard …

Je suis LOIN d’être parfaite et je n’en suis qu’au début de ce chemin. Je ne vais pas expliquer chaque aspect de mes achats dans cet article, parce que ce serait trop long et que je ne m’y connais pas encore assez, mais cette intro me semblait importante pour pouvoir expliquer certains favoris.


Le no-buy

Au début de l’année, j’ai eu l’impression d’étouffer : à cause de mes questionnements éthiques, qui sont nouveaux pour moi, je me retrouvais à devoir réfléchir à chaque achat : est ce que j’en ai vraiment besoin ? est ce que je vais l’utiliser ? où est ce fabriqué ? Bref, je culpabilisais pas mal, et j’avais une sensation de trop plein.
J’ai donc décidé de faire un « no-buy » pendant tout le mois de mars : ne rien acheter, sauf le strict nécessaire. Sont bannis : les vêtements, gadgets, accessoires, affaires de sport mais aussi les cosmétiques. Par contre, je ne me suis mis aucun frein sur les achats non matériels : une séance d’escalade, un musée, un week-end prolongé : ça c’est permis car c’est tourné vers l’expérience, pas vers le matériel.
Ce no-buy a été très positif  :
  • J’ai pu écouler certains stocks de cosmétiques (anciens gel douches pas bio qui trainent, vieux échantillons de birchbox …), ce qui me permet petit à petit d’épurer ma salle de bains. Cela confirme aussi que je n’avais vraiment pas besoin d’acheter des cosmétiques.
  • J’ai eu beaucoup moins de questions à me poser sur mes achats et ça m’a fait un bien fou.
  • Avec un système de wishlist, cette contrainte permet vraiment de faire des achats plus réfléchis. Si l’objet est toujours sur ma wishlist au bout de plusieurs semaines (voire plusieurs mois), alors je peux l’acheter, et dans ce cas je peux le choisir de bonne qualité.
  • Et puis évidemment, j’ai fait moins de shopping donc des économies ! Que j’ai pu dépenser en expériences (musées, resto) pendant mon week-end prolongé, sans culpabiliser.
J’ai trouvé ça tellement bien comme système que je me demande si ça ne serait pas intéressant de le faire un mois sur deux ;)

Mode

Le vêtements, c’est vraiment LE domaine dans lequel je suis à la ramasse. J’essaie, petit à petit, de me diriger vers des vêtements plus chers, mais qui tiennent plus longtemps : un beau jean Levi’s, un vrai pull qui ne bouloche pas et qui ne change pas de forme. J’ai énormément de mal à juger la « tenue » d’un vêtement : certains sont très chers et semblent de bonne qualité, mais en réalité ils s’abîment très vite et je suis déçue … Bref, pour l’instant je ne suis pas au point là dessus. SI vous avez des conseils pour choisir des vêtements qui durent longtemps, je prends !

J’adorerais me tourner vers la mode « éthique » avec des marques comme Ekyog, mais ces marques ne sont disponibles qu’en ligne et j’ai beaucoup de mal avec l’idée d’acheter un vêtement sans l’avoir essayé. Vous en pensez quoi ?


 SPORT

Mes Asics Gel Cumulus

Pour les chaussures de running, il n’y a pas de question à se poser : OUI il faut les renouveler régulièrement si on court souvent, même si elle n’ont pas vraiment l’air usées. C’est une des seules choses sur lesquelles je ne vais pas faire d’économies ni réduire mes déchets : mes genoux ! Pour mon premier semi-marathon, je me suis donc offert des chaussures Asics, je suis allée me faire conseiller dans un magasin spécialisé (après avoir été plusieurs fois mal conseillée chez décathlon), j’ai bien pris mon temps pour choisir et j’ai profité des soldes d’hiver. Il faut changer ses running à peu près tous les six mois : ça tombe bien, une paire à chaque période de soldes ;)

J’en suis super contente, le vendeur a IMG_6921vraiment su choisir des chaussures adaptées à ma distance (le semi), à ma foulée (supinateur), et à la forme de mes pieds (trop fins pour certains modèles). Elles m’ont accompagnée pendant 200 km sans la moindre douleur et je suis très à l’aise dedans. Par contre j’avoue, je ne suis pas fan du design ! Mais mes genoux sont heureux avec ces chaussures, et c’est quand même plus important.


BEAUtéIMG_6925

Le sérum « Pulpe-moi » de Pulpe de Vie
J’ai adoré ce sérum dont je vous avais déjà parlé ici. Il est super agréable à utiliser, il sent divinement bon, il nourrit bien. Je n’ai pas spécialement remarqué d’amélioration miraculeuse de ma peau depuis que je l’utilise, mais si vous cherchez un soin nourrissant bio alors je vous le conseille, en plus pulpe de vie est une petite entreprise française :)
MAIS je l’avais surtout acheté parce que je n’avais jamais testé de sérum de ma vie, et finalement je ne vois pas trop la différence avec une simple huile végétale ! C’est censé contenir plus d’actifs, mais niveau nutrition et utilisation, c’est pareil. Quand je l’aurai terminé, je pense revenir à une alternative encore plus « slow », l’huile de jojoba que j’aime beaucoup. Peut-être que de temps en temps, si j’ai envie de changer, je m’offrirai à nouveau le sérum pulpe de vie (rien que pour l’odeur), mais ça ne me semble vraiment pas nécessaire.

Le shampoing solide de Naturellement Lyla

(le truc qui ressemble à un cookie sur la photo !)

Après une déception avec un shampoing Lavera (je vous en reparlerai dans une nouvelle routine cheveux), j’ai testé la recette de shampoing de Naturellement Lyla que vous pouvez retrouver ici. Ce qui m’attirait c’était le shikakai (puisque je vous avais raconté que j’adore le shikakai) mais en version shampoing solide tout prêt, donc plus rapide à utiliser.

Bilan : ce shampoing est vraiment top ! Facile à préparer et à utiliser, il dure longtemps, mousse bien, lave bien, il rend les cheveux tout doux, et il coute beaucoup moins cher qu’un shampoing bio … Bref une super découverte.


Ces adorables boucles d’oreilleIMG_6919
Elles sont trop mignonnes et elles donnent une petite touche originale à mes tenues <3 Je les ADORE. Elles viennent de Accesorize mais j’ai choisi leur gamme plus qualitative (elles sont plaquées or) pour qu’elles ne s’abîment pas et ne m’irritent pas les oreilles.
En tout cas j’essaie de ne plus acheter de bijoux fantaisie qu’on trouve dans les magasins de prêt  porter, vous savez, ceux qui changent de couleur au bout d’un mois ?

YUMMY & cocooning

Les bougies note suave

Découvertes sur le blog de Julie (Friendly-beauty), ces bougies sont fabriquées artisanalement en France, dans un souci d’éthique de naturel.

En plus d’avoir une composition irréprochable et de sentir divinement bon, leur contenant est vraiment sublime, personnellement je les recycle en cache-pot ou en pot à pinceaux, ils sont un élément de décoration très « chic-épuré » mais également coloré (selon la bougie que vous choisissez). Elle sont disponibles sur Etsy.

J’ai testé :

  • Chutney de pomme : délicieuse odeur sucrée mais pas entêtante, parfaite pour l’hiver.
  • Dans les collines de Vallauris : senteur d’agrumes et de fleur d’oranger, très fraiche ! Je me la garde pour les beaux jours.
  • Soirée d’hiver et cachemire : Je ne m’y attendais pas mais il s’agit en fait d’une odeur assez sucrée, je ne saurais pas la décrire mais elle sent super bon et elle brûle actuellement chez moi ;)

Le thé MatchaIMG_6909

Je ne pouvais pas me l’offrir quand j’étais étudiante parce que ce thé est très cher (comptez une dizaine d’euros pour le petit paquet que vous voyez sur la photo …) mais j’en rêvais depuis longtemps. Je ne suis pas déçue, j’adore ce thé, que je consomme avec du lait (végétal), c’est mon petit luxe du week-end ;)

Si vous ne connaissez pas, il s’agit de thé vert en poudre et ça a un gout très particulier, vous pouvez trouver comment l’utiliser sur l’article de mango&salt.


Youtube

Holistic Habitsholistichabits

J’ai découvert avec bonheur la chaîne Holistic Habits sur youtube : cette fille est un bijou ! Elle parle de beauté, bien-être, mode, cuisine, santé, le tout en version naturelle. Elle ne vous juge jamais, elle se contente de partager ses astuces naturelles et d’expliquer pourquoi ça lui plait et pourquoi c’est bon pour la santé, ses vidéos sont vraiment un oasis de bien-être. Ajoutez à ça son style, ses cheveux à tomber par terre, et sa beauté … elle donne envie de se convertir au naturel haha (comment ça, ça ne me donnera pas ses cheveux ?)

Je vous conseille vivement sa vidéo « draw my life » si vous avez une baisse de moral, elle m’a redonné foi en l’humanité.


 

Et vous, la consommation plus éthique, vous en pensez quoi ? Des expériences ou astuces à me raconter ?

Par ailleurs, je ne juge personne si vous faites différemment : j’ai bien conscience que si j’ai le loisir de me poser ce genre de questions, c’est aussi parce que je n’ai pas de problème plus urgent dans ma vie ;) Mais c’est de plus en plus important pour moi.

Publicités

2 réflexions sur “Favoris de l’hiver : vers une consommation plus éthique ?

  1. yin - yinrun.fr dit :

    De manière globale que toi je me pose souvent la question pour l’équipement de sport (chaussures mais pas seulement). Etre coureur c’est vite devenir un véritable panneau publicitaire pour des marques dont l’éthique des conditions de fabrications est pour le moins discutable. Je me suis tourné peu à peu vers le minimalisme (lui même rapidement récupéré brillamment par le marketing avec les Five Fingers à 130 euros au hasard) et même mis en quête d’une chaussure plus éthique (pour les t-shirts et les shorts, facile de se démerder sans les marques de sport). Pour l’instant j’ai trouvé que ça haha : https://www.instagram.com/p/BDixAlFnriP/?taken-by=yinrun.fr

    J'aime

    • Elise dit :

      Ton questionnement est très intéressant, je suis d’accord avec toi pour les marques de sport : difficile d’être bien équipé sans se transformer en homme sandwich. Je n’ai pas encore trouvé beaucoup de solutions, à part éviter d’acheter plein de vêtements et accessoires. En tout cas je pense que je vais quand même continuer d’acheter des chaussures, je ne suis pas prête pour le bare foot. Mais toi tu as l’air d’être au niveau confirmé ;)

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s